La résolution de 1969*

Que la FTQ revendique une politique linguistique comprenant les éléments suivants :

1. le français doit être la langue officielle de travail à tous les paliers de l’activité économique au Québec;

2. l’élaboration et l’application d’une politique linguistique réaliste et prudente;

3. l’adoption, par voie législative, du principe que le français est la langue normale du travail et des communications à l’intérieur du Québec;

4. la création d’une Régie représentative ayant des pouvoirs d’évaluation, de modification, d’application des programmes de francisation initiés par l’entreprise ou un secteur économique;

5. la modification du Code du travail de façon à permettre à un syndicat accrédité, le choix de la langue de négociation, de rédaction ou d’administration de la convention collective;

6. la francisation du Québec ne doit ni viser ni avoir pour effet d’isoler le Québec du continent nord-américain anglophone;

7. l’enseignement de l’anglais comme langue seconde à l’école publique francophone;

8. l’obligation pour l’école publique anglophone de dispenser une connaissance suffisante du français, pour son usage courant et pratique;

9. l’élaboration par le Gouvernement d’une politique d’accueil afin que les personnes qui s’établissent au Québec acquièrent dès leur arrivée la connaissance du français;
l’obligation pour tout enfant néo-Québécois de s’inscrire à l’école publique francophone. Toute personne immigrante désirant s’ins-taller au Québec doit être avisée de cette exigence avant son départ pour le Québec;

10. le maintien d’une école publique anglophone;

11. la responsabilité pour le groupe francophone d’élaborer et d’appliquer une politique linguistique positive. Le groupe anglo-phone a la responsabilité de participer activement à une telle politique;

12. le retrait du Bill 63 dans l’attente d’une véritable politique lin-guistique globale suite à l’étude des conclusions de la Commis-sion d’enquête Gendron.

*Résolution adoptée au 11e congrès de la FTQ, Québec, 19 au 23 novembre 1969.