Réunion du comité de francisation de la FTQ

Photos de l'événement

Le 29 octobre dernier, une trentaine de membres du comité de francisation de la FTQ participent ce lundi à une journée de formation. Dans le but de soutenir le travail de ses membres affiliés qui militent au sein des comités de francisation, la FTQ offre des journées de formation afin de leur faciliter la tâche.

La Charte de la langue française oblige les entreprises qui emploient cent personnes ou plus à mettre sur pied un comité de francisation composé d’au moins six personnes. La moitié des membres du comité doivent représenter les travailleurs et les travailleuses.