« …dans le dernier droit de la campagne électorale américaine »

Au Québec, on entend parler du dernier droit d’une campagne électorale ou, comme ailleurs dans la francophonie, de la dernière ligne droite. C’est à la dernière portion en ligne droite d’une piste de course, qui conduit à la ligne d’arrivée et dans laquelle peut souvent se jouer l’issue de la course, que l’on compare les quelques jours d’intense activité, souvent décisifs, qui précèdent le scrutin.

Il est fort probable que cet usage particulier au Québec de l’expression le dernier droit ait été calqué sur l’expression anglaise de même sens the last straight, même si, en Amérique du Nord, le terme aujourd’hui le plus usuel pour nommer cette réalité est stretch (the home stretch ou the final stretch), au propre comme au figuré.

Le Monde ouvrier, no 118, novembre-décembre 2016