Des fraises dans le frasil?

Apprendre un nouveau mot est toujours plaisant. Surtout lorsqu’il est aussi joli que frasil. Comment l’oublier, puisqu’il fait penser à ce beau fruit que nous produisons en quantité durant la belle saison. À l’opposé, en période de grand froid, peut-on manger des frasils?

Le journal de la section locale 2000 du SCFP, Le 2000, dans son numéro de novembre 2003, utilise ce mot dans un article traçant le portrait d’un préposé en hydrométrie. Baie James, glaces, embâcles, frasil… Ça vous dit quelque chose?

Voici ce qu’en dit Le Petit Robert : nom canadien (1810) ; cristaux ou fragments de glace entraînés par le courant et flottant à la surface d’un cours d’eau ; pellicule formée par la glace qui commence à prendre.

La saison étant propice, pourquoi ne pas le glisser dans la conversation lors de votre prochaine ballade en bordure du fleuve ou d’une rivière de votre région?

Le Monde ouvrier, numéro 56, janvier-février 2004