Détour ou déviation?

Lorsque nous sommes sur la route et que des travaux nous obligent à modifier notre parcours, doit-on parler d’un détour ou d’une déviation?

Un détour est un parcours plus long qui s’écarte du chemin direct. Toutefois, dans la signalisation routière, le passage qui permet de contourner un obstacle temporaire est une déviation et non un détour. Par exemple, on signale une déviation qui nous fera faire un détour de cinq kilomètres.

Le mot détour est vu au Québec comme un anglicisme alors que le Larousse y voit un québécisme.

Source : L’Expression juste, bulletin de l’Association pour le soutien et l’usage de la langue française (ASULF), no 24, septembre 2004.

Le Monde ouvrier, numéro 61, janvier-février 2005