Donner des dents?

Le peut-on vraiment?

« Il faut donner des dents à ce projet de loi ! » Chaque langue a ses images et si l’anglais permet de donner des dents ou de mettre des dents à une loi, à une réglementation (to give a law teeth ou to put teeth into the law) ou encore de dire qu’une mesure a des dents ou, au contraire, déplorer qu’elle n’en ait pas (to have teeth, to have no teeth), le français ne peut se le permettre dans ces termes et l’exprimera autrement. Des équivalents? Renforcer, donner plus de pouvoir ou plus de poids à, rendre plus efficace, plus contraignant, plus sévère, plus ferme, souhaiter une réforme substantielle de. On peut également parler de mesures plus musclées ou, dans une phrase négative, déplorer l’impuissance, le manque de force d’une réglementation.

Le Monde ouvrier, no. 115, ars-avril 2016