Drastique et draconien

Les dirigeants d’entreprise décident parfois d’adopter des mesures (drastiques ou draconiennes?), qui ne servent au bout du compte qu’à inquiéter le personnel et non à améliorer le rendement. Dans l’exemple précédent, on écrira de préférence des mesures draconiennes.

L’adjectif « draconien » signifie « d’une excessive sévérité », est synonyme de « radical », « énergique », « rigoureux » et tire son origine du nom de Dracon, législateur d’Athènes réputé pour sa sévérité.

L’adjectif « drastique » se rapporte à la médecine et signifie « qui exerce une action très puissante ». En ce sens, on peut parler de « purgatif drastique ». Toutefois, on commet un anglicisme lorsqu’on qualifie des mesures, des lois ou des moyens de drastiques.

Le Monde ouvrier, numéro 78, septembre-octobre 2008