Encourir

Le verbe encourir, qui signifie « s’exposer à », ne s’emploie qu’en parlant de quelque chose de désagréable, de déplaisant, de fâcheux, de blessant en soi pour son amour-propre, sa dignité, son honneur ou qui porte atteinte à sa sécurité, à sa liberté, et qu’on a mérité ou qu’on a attiré sur soi de façon plus ou moins délibérée. On commet des anglicismes quand on s’en sert au lieu d’engager en parlant de dépenses qu’on commence à faire, de faire en parlant de dépenses déjà faites et d’éprouver, ou subir, ou risquer en parlant de difficultés ou de pertes pécuniaires.

Le Monde ouvrier, numéro 81, mars-avril 2009