Initier

Il est devenu courant de lire ou d’entendre : Le syndicat a initié un projet pour venir en aide aux sinistrés – Le maire de Montréal a initié l’activité portes ouvertes. Ces barbarismes sont dus à un rapprochement maladroit avec initiative, initial et avec le verbe anglais to initiate.

Initier signifie :

  • enseigner les premières notions d’une pratique, d’un art, d’une technique : initier à la peinture, au yoga…;
  • admettre par un rituel un adepte dans une société secrète un culte ou un milieu très fermé;
  • par extension de ces deux sens, révéler des informations très confidentielles, connues d’un tout petit groupe de personnes

Les mauvais emplois signalés ci-dessus doivent être remplacés par : est à l’origine de, a pris l’initiative, a conçu, a lancé…

Source : Jacques Pépin, Défense de la langue française, page 31, numéro 226.

Le Monde ouvrier, numéro 77, mai-juin 2008