La chasse aux anglicismes

Dans notre langue parlée de tous les jours, nous utilisons souvent inconsciemment un nombre étonnant d’anglicismes, pensant même parler un bon français. Nous en avons débusqué quelques-uns des plus courants.

  • adresse civique ou numéro civique: ces expressions utilisant le terme «civique » sont des anglicismes Le mot « ‑civique‑ » n’a pas tous les sens du mot « ‑civic‑ » qui se traduit souvent par « municipal ». Dans les cas ci-dessus, on écrit tout simplement «adresse» ou « numéro » sans autre précision. C’est suffisamment clair pour un francophone
  • billet de saison : cette expression est un calque de « season ticket » On doit plutôt utiliser le mot « abonnement »
  • émettre des reçus : le verbe « émettre » est ici une mauvaise traduction de « to issue » On donne, on remet, on délivre un reçu
  • reçu pour dons de charité aux fins d’impôts: c’est là une formulation à éviter. Il serait plus court, et aussi plus clair, d’écrire « donner des reçus pour usage fiscal »
  • copie d’un journal, d’une revue : ainsi utilisé, le mot « copie » est un calque de « copy ». Il s’agit plutôt d’un « exemplaire » en français

.

Source : Association pour le soutien et l’usage de la langue française

Le Monde ouvrier, numéro 60, novembre-décembre 2004